Récupérer l'eau de pluie

Vous êtes ici : Gérer l'eau >> L'eau de pluie

La récupération d'eau de pluie peut se faire à plusieurs destinations.

Dans les utilisations non comestibles :

  • Arrosage des plantes, pelouses (principalement l'été en période de restriction d'eau) ;
  • Alimentation des toilettes ou de la machine à laver ;
  • Nettoyage divers (sols, extérieur, ...).

Dans les utilisations comestibles :

  • Consommation de l'eau pour boire ;
  • Douches, bains ;
  • Lave-vaisselle ;
  • ...

À noter que dans une habitation, un même tuyau d'alimentation ne doit pas servir à l'eau de pluie (même recyclée, purifiée) et l'eau de ville (fournie par les services de la ville). Deux réseaux d'eau doivent être mis en place avec un système de clapet anti-retour afin de limiter les risques.

Installation

Chaque utilisation nécessitera un équipement plus ou moins poussé. Tout d'abord, le taux de pluviométrie de la région ainsi que la surface de toiture, l'inclinaison du toit, l'orientation ou encore le matériau utilisé seront des facteurs pour déterminer le taux de remplissage annuel.

Il faudra tenir compte également de l'emplacement du récupérateur car si celui-ci est exposé au gel, il devra être vidé pendant la période hivernale et ne pourra donc être utilisé.

En fonction de ces données, on choisira un volume de cuve adapté (de plusieurs mètres cubes).

Différentes cuves existent en plastique ou en béton.

Le plastique a l'avantage d'être facilement transportable mais il est impossible de le mettre dans une allée de passage (passage de voiture au-dessus ou stationnement) et il aura tendance à remonter de sous terre s'il n'est pas souvent plein.

Le béton semble avoir des nets avantages. Solide, permettant de stabiliser le pH de l'eau, passage de voiture possible, il est toutefois difficile à installer et nécessite un équipement approprié (grue) pour la mettre en place.

Une fois le choix effectué, il est possible de relier plusieurs cuves de contenances moyennes entre elles afin de limiter le coût (prix exponentiel).

Il faut ensuite raccorder les gouttières sur la cuve en prenant soin d'installer des filtres pour empêcher les feuilles, cailloux ou autres grosses saletés de se mêler à l'eau.


Une pompe permettra d'assurer une alimentation en eau fréquente qui pourra être couplée à une vessie (petit ballon d'eau) afin de ne pas trop la solliciter (tous les 3 litres pour une chasse d'eau par exemple).


Là encore le choix en pompe est vaste : avec filtrage intégré, avec séparation de l'eau de pluie / eau de ville, immergée, avec réserve, …

Enfin, suivant l'utilisation, un filtrage plus ou moins poussé doit être mis en place.

Système de récupération des eaux pluviales pour l'habitation (Source: Wisy)

Système de récupération des eaux pluviales pour l'habitation (Source: Wisy)

Conclusion

La récupération d'eau de pluie peut se révéler un système simple et peu couteux à mettre en place (1500€ pour un équipement minimum) et permettre de ne plus utiliser de l'eau “potable” (donc traitée) pour les toilettes, ou encore l'arrosage du jardin.

Une installation plus sophistiquée permet de vivre en autarcie complète (filtrage, multiples cuves).

Des incitations fiscales ont été mises en place en mai 2007 pour l'achat d'un système de récupération d’eau de pluie pour usages extérieurs :

  • Une TVA à 5,5% sur les équipements (si l'habitation a plus de deux ans).
  • Une crédit d'impôts égal à 25% des dépenses en équipements (dans la limite de 8000€ pour une personne seule, 16000€ pour un couple).

Pour des informations plus détaillées sur le crédit d'impôts lire le BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS n°96 du 3 AOÛT 2007 et le Journal Officiel n° 105 du 5 mai 2007 page 8022 texte n° 67.

Certaines collectivités locales encourages aussi l'installation de système de récupération des eaux de pluie, comme la Lorraine, qui subventionne ces installations jusqu'à 750€ ou Lille, qui attribue une prime à l'installation d'équipements de récupération d'eau pluviale de 100 € par m3 d'installation.

Mais le coût d'installation par un professionnel tend à augmenter considérablement et à rendre l'investissement assez peu intéressant financièrement. 

 
en savoir +... 
 
voir la video

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×