Généralités

Vous êtes ici:  >> Se chauffer >> Généralités

La chaleur renouvelable

Il est finalement assez facile de produire de la chaleur de manière renouvelable à la différence du froid et ou l'électricité. D'autant plus que, pour se chauffer ou avoir de l'eau chaude, 60°C suffisent. Cependant, il est plus difficile de concevoir une installation de chauffage qui a un bon rendement.

Le problème du sur-dimensionnement

Le sur-dimensionnement correspond au fait que classiquement les chauffagistes ou bureaux d'étude prennent des "marges" pour "être sûrs"... c'est à dire que l'installation réalisée est souvent beaucoup plus grosse que n'aurait besoin de l'être. De cette manière, personne n'appelle jamais son chauffagiste pour se plaindre qu'il fasse froid. Mais la chaudière en question va fonctionner tout le temps à charge partielle avec un rendement dégradé.


Il convient donc de dimensionner au plus juste les installations ; on peut s'aider de logiciels pour se faire (RT2005, simulation thermique dynamique).

Chauffage par eau ou par air ?

Le chauffage par air pulsé avait mauvaise presse. En effet, se chauffer dans une maison pas isolée est assez insupportable. On est obligé de souffler de grandes quantités d'air chaud, ce qui crée un fort brassage d'air faisant voler la poussière et la grande différence de température avec l'air ambiant n'est pas confortable. Cependant, dans une maison à énergie positive, il suffit de chauffer légèrement l'air neuf arrivant par la ventilation. On dispose ainsi d'un système de distribution du chauffage performant et économique puisqu'il n'y a pas redondance avec le système de ventilation.

La distribution d'eau chaude par radiateurs pour le chauffage est aussi intéressante car on peut utiliser le même système de production de chaleur que celui de l'eau chaude sanitaire (ce qui n'est pas nécessairement le cas pour le chauffage par air). De plus, les conduits d'eau sont plus petits que les conduits d'air. Mais de toute façon, dans un bâtiment passif, un système de ventilation double-flux sera forcément installé : on ne gagnera donc pas de place avec un chauffage par eau chaude.

Les ventilateurs ou les pompes nécessaires pour distribuer la chaleur en tout point du bâtiment consomment de l'électricité. On peut diminuer bien sûr cette consommation avec une régulation adéquate et des pompes et ventilateurs permettant des variations de charge, ie produits à débit variable.

Améliorer le rendement de distribution

Les mesures à prendre sont simples. Il suffit d'améliorer l'isolation des conduites, de réduire la longueur des réseaux par une bonne conception des cheminements et de réduire l'écart de température entre intérieur et extérieur du tube en abaissant la température des fluides transportés et en faisant passer les canalisations dans les volumes chauffés.

Sources renouvelables pour la chaleur

Il existe plusieurs sources de chaleur renouvelables qui conviennent pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire : solaire thermique, combustion de biomasse, géothermie avec une pompe à chaleur électrique, ...

 Le coût d'un an de chauffage

Combustible   Quantité  Coût CO2 émis 
 Bûches sèches  11 stères  240 à 450 €  600 kg
 Plaquettes sèches  15 m3  270 €  500 kg
 Granulés  3,3 t  400 à 800 €  500 kg
 Fioul  1 500 l  840 €  7 000 kg
 Gaz naturel (de ville)  1 400 m3  840€  3 300 kg

Ce tableau compare la quantité et le coût des combustibles, ainsi que la masse de CO2 émise pour fournir (en moyenne) 15 000 kWh de chaleur, ce qui correspond aux besoins annuels d'un maison moderne de 150 m2. Les émissions de CO2 comprennent l'activité de l'ensemble de la filière (production, transport...) ce qui explique qu'elles ne sont pas nulles pour le bois.

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un
contrat Creative Commons.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site